Notre action

La Fondation ARC et la recherche sur les cancers du sein

La Fondation ARC finance des projets de recherche sur les cancers du sein avec pour objectifs de faire émerger de nouvelles connaissances sur chaque étape de la formation et de l’évolution de la maladie, de faire progresser la prévention et le dépistage, de découvrir de nouvelles pistes thérapeutiques et de développer une médecine de précision.

Sur les cinq dernières années, la Fondation ARC a attribué son soutien à 207 projets de recherche sur les cancers du sein pour un montant de près de 23 millions d’euros.

Renforcer la prévention

La Fondation ARC soutient des équipes qui travaillent sur une meilleure caractérisation des facteurs de risque de cancer du sein dans l’objectif de contribuer à de nouvelles recommandations de prévention. Plusieurs équipes étudient notamment le lien entre l’exposition aux polluants atmosphériques (gaz, nanoparticules, perturbateurs endocriniens) et le risque de survenue du cancer du sein. Pour établir un lien causal entre l’exposition aux polluants et le développement du cancer, les chercheurs s’intéressent aussi aux processus biologiques de cancérisation activés par ces polluants de l’air.

 >> Etudier le lien entre pollution de l’air et cancer du sein

Faire évoluer le dépistage

La Fondation ARC participe en tant qu’équipe partenaire à une grande étude européenne visant à comparer le dépistage actuel à une nouvelle approche de dépistage basée sur l’estimation du risque individuel d’avoir un cancer du sein.

>> MyPeBS, un projet international qui évalue une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein.

Améliorer les connaissances

La Fondation ARC subventionne des équipes dont l’objectif est de mieux comprendre les mécanismes biologiques à l’origine de la formation et de la croissance des tumeurs mammaires et de la survenue éventuelle des métastases.

>> Etudier l’effet du paclitaxel sur le système lympathique et la survenue de métastases dans le cancer du sein

Plusieurs équipes étudient aussi le fonctionnement des cellules cancéreuses mammaires qui résistent aux traitements actuels et sont à l’origine de récidives. Les résultats de ces travaux devraient permettre d’identifier les cibles de nouveaux traitements à développer.

Développer de nouvelles stratégies thérapeutiques

Avec le soutien de la Fondation ARC, des chercheurs développent de nouvelles approches thérapeutiques. Il s’agit par exemple de concevoir de nouveaux traitements contre les cancers du sein triple-négatifs dont la prise en charge se heurte encore à de grandes difficultés.

>> Développer une radio-immunothérapie pour traiter le cancer du sein triple négatif

D’autres travaillent à comprendre pourquoi les cancers du sein échappent à l’action de notre système immunitaire et à mettre au point des stratégies d’immunothérapie efficaces afin de mobiliser les cellules immunitaires des patientes pour qu’elles détruisent la tumeur, et puissent agir à long terme pour éviter la survenue de récidives.

>> Découvrir le rôle de la molécule IL-33 dans le cancer du sein

>> Augmenter la formation des vaisseaux sanguins HEV dans les tumeurs pour faciliter l’élimination de ces dernières

La Fondation ARC soutient aussi le développement d’une médecine de précision contre les cancers du sein à travers la mise en œuvre d’essais cliniques. Leur objectif est d’évaluer une orientation thérapeutique qui s’appuie sur le profil moléculaire des tumeurs et de tester de nouvelles thérapies ciblées en alternative à la chimiothérapie.

Améliorer la qualité de vie et la santé des patientes

Par ailleurs des équipes soutenues par la Fondation ARC s’intéressent aussi à la prise en charge des femmes dès le début du traitement d’un cancer du sein afin de savoir comment améliorer leur santé et préserver leur qualité de vie physique, psychologique, sociale et professionnelle.

L’objectif est par exemple de mieux caractériser les effets indésirables à long terme de chacun des traitements reçus, de proposer et d’évaluer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour mieux les prévenir et les prendre en charge.

>> Prévenir des fibroses induites par la radiothérapie

La Fondation ARC soutient aussi des études cliniques visant à évaluer des programmes d’activité physique adaptés à différentes situations afin d’en faciliter l’accès et la pratique.

>> Systématiser l’activité physique pendant et après un cancer du sein

>> Evaluer l’efficacité d’un programme d’activité physique chez des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique